VISITE GUIDEE DU PARC AUX DAIMS

Visite du mercredi 6 mars 2019

Vous ne pouvez pas vous déplacer pour visitez le parc aux daims qui vient de réouvrir ses portes...

Nous ne doutons pas que cela vous donnera envie de venir nous rendre une petite visite

A bientôt ! Hauts les coeurs !

Témoignage

Madame,
Haut-Marnais d'adoption et résidant actuellement dans le nord du département, j'ai pris connaissance du combat mené par le collectif Daims libres et je tiens à vous adresser tout mon soutien dans votre combat (j'ai signé la pétition). J'ai vécu de très nombreuses années au Japon d'où sont originaires les daims de Chateauvillain et comme vous le savez ces animaux vivent en liberté, au milieu des habitants et des touristes entre les temples de Nara sans que cela pose de problème dans ce pays connu pour accorder une grande importance à la sécurité. Pour documenter votre combat je vous adresse un document "historique" que je viens de retrouver: une photo de la future impératrice (épouse de Hiro Hito), âgée de 22 ans, un mois avant son mariage, en voyage dans le Kansai avec sa famille et évoluant au milieu des daims de Nara. C'est en mai 1923. La photo est prise  dans une revue de 1967 éditée pour le centenaire de la Restauration de Meiji.


Bien à vous.
Francis Maizieres

 

Mme Antoine 100 ans et 6 mois participait à sa première manifestation ! Merci à cette belle dame qui fait honneur à la cité !

Compte-rendu de la réunion du 15 octobre

Étaient présents :

Jean Bogdan, Catherine Boussard, Catherine Jeanson, Francis Douville, Roger Villemot, Marc Roumier, Céline Antoine, Jean-Claude Pouilly et son épouse, Alexandra Royer, Sandrine Bourg, Michel Boussard, Sylvianne Colas, Sylvie Saint-Dizier, Gérard Saint-Dizier, Gilles Masson, Philippe et Géraldine Guillot, Béatrice Guenat, Sarah Gant, Marie-Rose Patelli, Sébastien Caillies, Christiane Garcia, Raymonde Loosli, Jacqueline Desormeau, Christophe Fèvre,  Robert et Elise Huot, Jonanathan Piat, Jean-Claude et Yvette Goypieron, Dominique Guenat, Jean-Claude Leblanc, Fabienne et Hervé Renard, Anne-Laure Lemaire, Jacqueline Mongin, Milène Legrand, Joseph Hanuszek.

 

À l’ordre du jour :

  •  Retour sur la manifestation place de l’hôtel de ville le 6 octobre
  •  Point sur les pétitions en ligne et sur papier pour celles et ceux qui n’ont pas internet
  •   Organisation de notre collectif
  •  Les actions individuelles menées à ce jour
  •  Le projet de parcage ce que nous en savons et ce que nous aimerions savoir
  • Nos propositions et actions  futures pour obtenir gain de cause

Lire ci-dessous le CR dans son entier

CR DE LA REUNION DU 15 OCTOBRE 2018

Voici le projet de CR

Bonne lecture !

N'hésitez pas à me signaler les corrections à effectuer.

0688566794 ou boussard.catherine@wanadoo.fr

 

LES COURRIERS ENVOYES

Pour en savoir plus

Vous pouvez consulter et télécharger ci-dessous les copies des courriers adressés aux différentes autorités

Bonne lecture

LES COURRIERS QUI NOUS ONT ETE ADRESSES

Pour en savoir plus

Vous pouvez découvrir toutes les réponses officielles à nos courriers à ce jour en cliquant sur le lien ci-dessous

JHM 26 OCTOBRE 2018

Merci à l'association au coeur des mots pour son soutien !

Prochain rendez-vous !

Le collectif "Daims libres" a reçu, à sa demande, Madame Berangère Abba, députée, vendredi 1er février à 17h, salle des fêtes de Châteauvillain en présence de Marie-Claude Lavocat.

L'objet de cette réunion était de trouver une solution pour éviter le parcage des daims et de faire en sorte qu'ils puissent continuer à rester au contact avec le public.

Plusieurs demandes ont été formulées que notre députée se propose d'étudier. Elle nous avait ait promis de nous retrouver en avril pour nous faire part du résultat des actions qu'elle aura pu mener.

Malheureusement cela n'a été qu'un jeu de dupe...

Car nous avons été informés que tout était prévu à ce sujet  dans le nouveau projet Animal'Explora du Conseil Départemental.... c'est-à-dire, pour faire court,  ils resteront parqués mais dans un autre endroit du parc !

Pour le Collectif

Catherine Boussard

 

0688566794

Prochaine démarche !

Après avoir constaté dimanche 17 mars en présence de 98 personnes, que le droit d'usage des castelvillanois dans le parc aux daims n'est pas respecté, nous allons nous assurer les conseils d'un huissier de justice pour envisager avec lui la marche à suivre.

CR DE LA REUNION DU 1ER FEVRIER 2019

Voici le projet de CR

Bonne lecture !

N'hésitez pas à me signaler les corrections à effectuer

0688566794 ou boussard.catherine@wanadoo.fr

CR DE LA REUNION DU 12 DECEMBRE 2018

Voici le projet de CR

Bonne lecture !

N'hésitez pas à me signaler les corrections à effectuer

0688566794 ou boussard.catherine@wanadoo.fr

Lettre à l'ambassadeur du Japon

A l’attention de Son Excellence, monsieur l’ambassadeur du Japon

 

Monsieur,

C’est une curieuse demande d’aide que je vous adresse depuis un petit bourg de Haute-Marne.

 

A Châteauvillain, il y a un merveilleux parc de 272 hectares ouvert au public, le « parc aux daims », où vivent près de 150 daims en liberté.

Ces daims ont une histoire. Les daims qui sont là aujourd’hui sont les descendants de ceux offerts, il y a presque deux cents ans par Sa Majesté l’empereur du Japon à madame Adelaïde, la sœur du roi Louis-Philippe et petite-fille du duc de Penthièvre dernier seigneur de Châteauvillain. Ils sont le lien vivant qui relie notre petite bourgade à votre grand et beau pays.

Il se trouve que pour des raisons administratives incompréhensibles, ces daims sont assimilés aux espèces animales dangereuses et il est question désormais de les enfermer à l’intérieur du parc afin que les promeneurs ne puissent plus les approcher.

Nous savons à Châteauvillain tout l’amour que les japonais portent à ces animaux. Nous savons qu’ils se promènent en toute liberté et en toute sécurité par milliers à Nara au milieu des touristes.

Sa Majesté l’empereur saurait-elle faire un signe amical aux autorités françaises afin de les rassurer sur le caractère inoffensif de ces daims symboles vivants de l’amitié qui unit nos deux pays, ces daims que nous souhaitons pouvoir continuer approcher comme par le passé et qui doivent continuer à vivre libres dans ce parc.

Je vous prie d’agréer, Excellence, l’assurance de ma parfaite considération.

 

Hervé Renard

 

Communication dans la métro..... dernière mouture!!!! Revue et corrigée par le collectif "Daims libres"

La colère de Catherine Boussard

Le 28 septembre 2018

La présidente de La Clef des Champs, association créée en 1998, s'insurge contre la décision de parquer les daims de Châteauvillain et décide d'organiser une riposte sour la forme d'une manifestation humoristique afin de faire prendre conscience à nos décideurs du ridicule de cette décision.

 

Communiqué aux presses locales

Notre association, La Clef des Champs a depuis longtemps pris le  parti de l’humour, comme en témoignent deux panneaux réalisés l’un en 2012 et l’autre en 2017 par Pascal Barrand. Ces deux œuvres, clin d’œil au Parc aux Daims, faisaient alors partie de jeux de piste, remis en place cette année en hommage à l’artiste décédé le 3 juin dernier. Elles prennent aujourd’hui une connotation militante bien particulière. En effet, par mesure de sécurité les daims du parc de Châteauvillain vont désormais être cantonnés dans un espace clos qui ne sera plus accessible aux visiteurs. La raison invoquée par la préfecture : les daims pourraient mordre ! Cette information, d’abord prise pour une plaisanterie, à l’image de celle que véhicule notre association, est aujourd’hui bel et bien confirmée officiellement. J'ai comme l'impression qu'il va être bien difficile de faire croire  et entendre aux milliers de visiteurs qui fréquentent le parc depuis toujours que les daims seraient devenus carnivores ! Après l’annonce désastreuse du quasi abandon du projet Animal’explora qui a déjà transformé  le parc en chantier de travaux public depuis plusieurs années,  ce projet de parquer les Daims voit se lever un vent de fronde bien compréhensible dans la commune où les habitants n’aimeraient justement pas être pris pour les Daims Dom de Lafarce.

Catherine Boussard

 

Cette initiative relayée sur les réseaux sociaux montrera un tel degré de mobilisation qu'une action s'imposait.

Motion unanime du Conseil Municipal de Châteauvillain

Stéphanie LEU met en ligne une pétition

Aujourd'hui 15 otobre elle a déjà reçu plus de 2100 signatures

 

https://www.change.org/p/pr%C3%A9fecture-de-la-haute-marne-pour-que-les-daims-du-parc-de-ch%C3%A2teauvillain-restent-en-libert%C3%A9

 

 

Cette pétition est toujours d'actualité !

 

Une autre pétition sur papier, prévue por les personnes qui n'ont pas internet a déjà reçu 206 signatures à Châteauvillain

 

La pétition en ligne

Non au parcage des daims

Voici la liste de celles et ceux qui ont à ce jour, 15 octobre, apportés leur soutien à notre action

Merci à eux !

Cette initiative relayée sur les réseaux sociaux montrera un tel degré de mobilisation qu'une action s'imposait.

PARC AUX DAIMS ?